spectacle : Ah mon amour

Synopsis

Une doctoresse – chevronnée mais un tantinet idéaliste – rêve de banaliser les gestes médicaux et l’univers hospitalier auprès des enfants. Bouh à la peur et à la douleur ! La solution naïvement trouvée est un petit spectacle rudimentaire mais néanmoins pédagogique et divertissant nommé : « Lili et Lulu vont à l’hôpital ». Sauf que rien ne se passe comme prévu avec son assistant – élève brillant mais un tantinet arriviste – et le conflit entre nos deux protagonistes se répercute sur l’histoire des deux petits patients, transformant un banal accident en promenade de santé pour l’un, Lulu, et en parcours du combattant pour l’autre, Lili.

« HOP(e) » est un moment jubilatoire de poésie burlesque qui questionne et fait participer, avec humour et douceur ouatée, les enfants à partir de 5 ans. En abordant la notion d’injustice le spectacle caresse surtout l’espoir d’initier les enfants à un antidote vertueux : la Solidarité. Antidote qui pourra faire d’eux des anticorps citoyens, des globules immunisés, parés pour guérir, à l’avenir, le corps malade des systèmes de santé inégalitaires ou en pleine déliquescence, au Nord comme au Sud !

Pas de happy end, ce serait trop facile, mais on vitamine l’espoir : “YES WE HOP(e)”

 

Durée : 50′

Public : dès 5 ans

Jauge max. en scolaire : 150 enfants | Jauge max. en tout public : 250 personnes

Décor très léger et mobile, adapté pour jouer en salle, dans les écoles et en rue/extérieur.

Dossier et animations pédagogiques disponibles gratuitement sur demande.

Catalogue « Art et Vie » et « Spectacles à l’école » : 6847-8

 

 

Carte interactive de tournée (dates roses) :

 


Distribution

INTERPRETATION Aurélie Frennet et Jérémy Lamblot
DRAMATURGIE, ECRITURE ET MISE EN SCENE Geneviève Voisin
AVEC L’AIDE PRECIEUSE DE Gilles Abel, Isabelle Verlaine, Sandrine Calmant, Hélène Pirenne, Maud Finné et Bernard Senny, Fahem Abes, Sybille Cornet et Carina Bonan
ECRITURE CLOWNESQUE Zoé Sevrin, Thierry Boivin, Aurélie Frennet, Jérémy Lamblot et Geneviève Voisin
CREATION MUSICALE Pirly Zurstrassen
CONSEILLERE SCENOGRAPHIQUE Sarah de Battice
CONSTRUCTION DES DECORS Daniel Voisin
CREATION MARIONNETTES ET LEURS ACCESSOIRES Sandrine Calmant
COSTUMES ET LEURS ACCESSOIRES Bernadette Roderbourg
CREATION LUMIERE Nicolas Gilson

REGIE SON ET LUMIERE Xavier Wiliquet et Luan Mac Camley
CONSEILLERS PEDAGOGIQUES Gilles Abel, Thibault Zaleski (CNAPD) et Marine Poliart (Médecins du Monde)
DIFFUSION ET COMMUNICATION François Wautelet

 

REMERCIEMENTS à Julien Truddaïu (ONG CEC), Claire Poinas, Stéphane Desgain (CNCD 11.11.11.), Perrine Crèvecoeur, Sébastien Frennet, Isabelle Chavepeyer (FRAJE), Cédric Tonon (CHR Citadelle), Marie Fafchamps (psychologue à la Clinique de Montégnée), Dr. Béatrice Van Frachen (Cardiologue notamment à MDM), Véronique Van Frachen (infirmière), l’ONG Médecins du Monde, Marie Gérain et Emilie Sainvitu (Annoncer la Couleur Liège) et l’école fond. René Hausman (Heusy).

AVEC L’AIDE du Service du Cirque, Arts forains et de la Rue et du service de la diffusion de la Fédération Wallonie-Bruxelles, de la Province de Liège et de la Ville de Verviers.

EN PARTENARIAT AVEC la Roseraie et AVEC LE SOUTIEN du Centre culturel de Theux, du Centre culturel de Verviers, du Centre culturel de Soumagne et de l’Escale du Nord.

              


Mots des programmateurs

C’est avec grand plaisir que nous accueillons la sympathique troupe de la Cie Ah ! Mon Amour, pour le spectacle Hop[e]. Ses deux comédiens fortement complémentaires savent mettre l’accent tantôt sur l’humour, tantôt sur l’émotion, au service d’un propos hautement louable. La thématique n’est pourtant pas facile, et faire rire à propos des inégalités aurait pu se heurter à bien des écueils. La mise en scène variée et dynamique nous propose trois « tableaux » intéressants, grâce à une scénographie plutôt astucieuse, sans forcément faire montre de beaucoup d’artifices. Le jeu d’acteur est proche du clown, avec des nuances provenant du sitcom américain et de la comédie de boulevard. La compagnie propose aussi des ateliers philo pour les enfants ayant vu le spectacle. Cela peut être très salutaire, et montre qu’il y a beaucoup à faire pour transmettre les valeurs de solidarité et de partage…

Benjamin LUDWIG – Responsable de l’action culturelle

Communauté de communes du Pays de Ribeauvillé (tournée du 20.01 au 03.02.20)

 

Ecole de Guémar – Représentation du 31.01.20 (Illaeusern – Alsace)

Spectacle enrichissant pour les élèves qui permet de parler des inégalités et mettre des mots sur ce qui est souvent abstrait pour eux.

 

Ecole d’Ostheim – Représentation du 31.01.20 (Illaeusern – Alsace)

Spectacle intéressant qui permet d’ouvrir une réflexion sur les inégalités.

 

Centre culturel de Sambreville (CRACS) – Anne SOGGIA (Animatrice Jeune Public)

Très heureuse d’avoir pu accueillir le spectacle et toute l’équipe très sympathique.

 

C’était vraiment un chouette spectacle. Très vivant et adapté au public M3 à P3. Les enfants ont bien participé et ont eu l’air d’avoir compris le message. Bravo aux artistes !

Compte-rendu de Mme Jessica Tutt, directrice de l’école fond. Magellan (Bruxelles) – 11 octobre 2018

 

Je trouve que le spectacle était bien pensé et le sujet pertinent sur la différence du traitement des soins, que l’on soit sans papier où habitant un pays du sud. Je disais à mes collègues que j’avais été ébahie par la participation et la réaction des enfants dans la salle. Ils étaient tous concentrés par le spectacle et l’histoire; d’ailleurs, j’avais filmé cette séquence. Leurs cris, leurs rires… un pur bonheur ! Je vous encourage à continuer, c’était vraiment très bien, même pour une grande fille comme moi 😉

Compte-rendu de Justine Senga-Mulasi, membre de la cellule Solidarité Internationale (Ville de Bruxelles) – 15 octobre 2018


La presse en parle

Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA) – 28 janvier 2020 (p. 30)

Et HOP(e)-là !

(…) Le spectacle aborde la notion d’injustice au travers des inégalités d’accès aux soins de santé ici et dans le monde. Il se veut aussi une initiation à la délicate thématique des disparités au Nord comme au Sud et ainsi, un outil d’éducation à la citoyenneté mondiale. Il vise en effet à encourager le respect de tous et aider les petits dans leur construction – en tant que citoyens du monde, responsables et actifs – d’un monde plus égalitaire et solidaires. Ces représentations sont accompagnées d’ateliers pédagogiques donnés dans les classes afin d’approfondir la thématique avec eux et leur permettre de stimuler leur propre réflexion. (…)

 

Dernières Nouvelles d’Alsace (DNA) – 2 février 2020 (p. 38)

HOP(e) et l’inégalité de l’accès aux soins en question

Dans le cadre des animations proposées par le réseau des bibliothèques du Pays de Ribeauvillé, les enfants des classes de CP, CM1 et CM2 de Bergheim, tout comme les classes élémentaires du regroupement Beblenheim-Hunawihr quelques jours avant, ont assisté au spectacle HOP(e) initié par la Comcom et interprété par la compagnie belge Ah mon amour ! Lili et Lulu se sont accidentellement cassé un bras. Oui mais Lulu est riche et Lili est pauvre. Au travers de situations hilarantes, les notions d’injustice et d’inégalité d’accès aux soins sont abordées. En filigrane, c’est le respect de tous, en tant que citoyens du monde qui est suggéré. Un message reçu cinq sur cinq par les jeunes écoliers.


Le coin des pros


Agenda

Octobre 2020


Novembre 2020


Décembre 2020